Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

L'automne s'enfuit

 

 

L'automne s'enfuit

 

Dans la grande palette des couleurs

Par petites touches, les saisons changent.

Commence le compte à rebours,

Les jours décroissent

Et gagne mon angoisse.

 Les arbres se dénudent,

Jonchent de leurs feuilles rouillées

Les rues mouillées.

Une envolée de canards sauvages

Raye le ciel maussade,

Mon humeur s'harmonise à sa grisaille.

Le soupire de la nature murmure,

Je pleure mes chers disparus

Et cache mes incertitudes

Sous un manteau d'indifférence.

 L'automne s'enfuit.

 

 

Gabrielle. E.

 



15/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres