Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Illusions

 

 

Illusions

 

 

 

Au cœur de mes nuits blanches, de mes soleils,
Dans les chemins perdus de ma mémoire,
Dans mes ivresses, mes tourments sans pareils,
Surgissent de très étranges anciens grimoires.


Vestiges passés d'amours inconsolées,
D'un bel éphèbe au regard d'océan
Qui me côtoyait sans me courtiser,
Sa chevelure d'aube claire dans le vent


Ou celui-ci, l'or d'automne dans les yeux,
Sa voix tendre et chaude de méridional
Qui roucoule de doux murmures, miel des dieux,
Et m'enivrait sans hyménée finale.


Seule, l'angoisse au cœur je vais, aquatique,
Sur les sentiers épiques des sentiments,
Nager dans les profondes eaux magnétiques
Du fantastique romantisme vieillissant.


© Gabrielle Egger



18/12/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres