Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Douce muse

 

 

 

 

 

Muse, au pied d’argile, qu’usent les saison romantiques,

  Exhume sans pudeur un lyrisme acrobatique

  Menues perles aux cils, éclosent, larmes de pluie d’or

  Aux pétales de fraîche rose qu’émerveille encore.

 

  Tendre Muse, ton envol suspends, vers d’autres cieux,

  Accorde ma lyre à l’orée bleue de tes yeux.


 Notes cristallines s’écoulent en long fleuve tranquille,

  Fontaine joyeuse qu’enchante mon âme fragile.

 

  Percée océane, or fluide, richesses oubliées,

  Saphir et jade fusionnés à mon gris perlé,

  Exilée volontaire de ton Ile souveraine

 

  Blessée, tu fuis au cœur de la marée humaine,

  Forêt de béton, mépris qu’exalte la haine.

  Ton ciel est mien, ma vie est tienne, ma Muse aimée.

 

 


© Gabrielle Egger



30/10/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres