Vierge captivité - mon imaginaire- poétiquement votre

Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Vierge captivité

Vierge captivité

 

 

 

Murs gris dans la pénombre
Aux barreaux, le soir tombe
Chaînes et entraves, passives
Me retiennent captive.

Odalisque friponne,
Meurtrie, s’égare au sérail
Souvenirs monotones
D’un univers carcéral.

Vierges des douc’ injures, regrets,
Mes lèvres, closes à jamais,
Aux baisers fougueux prétendent

Etre là, tendre et vigilant
Simple comme une offrande
Tu me gardes des morsures du temps.

extrait du recueil imaginaire


© Gabrielle Egger

 



17/09/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres