Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Déroute

01 déroute.jpg

 

Déroute

 

 

Ta caresse frissonne mon échine

Et se perd en mes nuits coquines

Au profond de l’absence, vague

Ultime, transcendant la dague

 

Et dans mes nuits, je pense, je vis

Je vis ma solitude d’écrits

Je me hais à damner mon âme

De sulfureux, l’amour se pâme

 

Et dans mes nuits je t’aime, j’oublie

Je m’oublie en ton paradis !

A ta bouche fiévreuse, je rêve

Morsure du temps, sans paix ni trêve

 

Je bois à longs traits l’indécence

Au ciel de ton indifférence

Et je me ris de mes folies

A l’enfer de mes ennemis

 

Et je meurs au petit matin

Où l’aurore fleurit le chemin

Ta caresse frissonne mon échine

Et se perd en mes nuits coquines

 

 

Gabrielle. E.

 



25/04/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres