Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

SOLITAIRE

 

Solitaire

 

 

Les colchiques déjà refleurissent,

La douceur des jours enflamme

La chevelure des grands feuillus.

De froissement d'aile, le ciel s'ennuage

Et les châtaigniers encossent

Les bords de  l'asphalte.

 

 

Les colchiques déjà refleurissent

Peu à peu s'estompe la course solaire.

Un nuage pleure la fin de l'été

Et abreuve les dernières cultures

D'une généreuse ondée

 

 

Les colchiques déjà refleurissent,

Les vacanciers retournent à leur labeur,

Longue caravane dévoreuse de bitume.

Bientôt, retentira la cloche d'école

Et les cris d'enfants rempliront la cours.

Rangées au long des fils, les hirondelles

Me font un dernier salut avant leur envol

 

 

Les colchiques déjà refleurissent,

A la routine de leur vie,

Les enfants sont repartis.

Le silence du vide et de l'absence

Se referme sur mon cœur solitaire

Et la maison s'endort

Comme une porte fermée sur l'avenir

Déjà les colchiques refleurissent…

 

 

 Gabrielle-E

 



15/11/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres