Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Et l’automne s’éloigne

Et l'automne s'éloigne

 

Du gris aux larmes

Rien ne me désarme

Tout n'est que feu

Dans mon ciel orageux.

 

Eclats de tempête

Brouillent en ma tête

Les restes de raisons,

Funeste soumission.

 

Passage en violence,

L'ire, nouvelle jouissance,

Fracasse les émotions,

S'évadent les visions…

 

L'accalmie menteuse

Conduit la faucheuse

A ranger ses outils,

La moisson est finie.

 

L'automne s'éloigne…

 

Gabrielle. E.



20/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres