Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Il était deux tours.

Il était deux tours

 

 

Des cimes bleues à l’horizon noirci

Pleurent encore les décombres de la vie

Au cœur d’un marasme effroyable

Civiles anéantis, pitoyables

 

Cibles vivantes, folie meurtrière !

Sous les paupières closes d’enfants de guerre

La terreur domine, enfance violée,

Désespoir pour un peuple déchiré

 

Les morts nous crient : Vengeance ! Vengeance !

Le crie d’une infamie sans allégeance

Rompt le voile fragile de la paix

Et sacrifie souffrance au respect

 

Ennemi, dans ce silence violent

Gémit encore et toujours un enfant.

Aujourd ’hui le mien, demain le tien

Pour une idée, un enjeu, un bien

 

De la maturité d’un monde sans âge

Volée en éclat, la fragile image.

Lancée sur des cités combatives

Voilà l’expédition punitive.

 

Le bourdonnement des avions fleuris

Le silence, lourd d’incertitude, rugit

Tel un fauve blessé sous les bombes

Poursuites, débâcles, hécatombes…

 

Le troisième millénaire s’éveille

La peur au ventre, du bruit qui s’élève

Insensés ! Souvenez-vous du passé,

Des leçons et des souffrances oubliées.

 

 

Gabrielle. E.



16/01/2015
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres