Tes yeux - mon imaginaire- poétiquement votre

Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Tes yeux

 

 

01 tes yeux.jpg

 

Tes yeux

 

 

Tes yeux sont-ils comme ces nuages,

Un peu volage

Sinon esquivent-ils les monts de l’au-delà,

Se promenant en tapinois

Sur les versants arides du destin?

 

Oublieux de l’existence qui l’environne,

Ils provoquent la souffrance du sot

Qui s’y attarde, le noyant dans les eaux

Profonde d’une mer de tranquillité félonne.

 

Elles clapotent sur les rebonds des galets

Incessant ressac des vagues au creux de l’émoi.

Elles dominent la tangente et,

Sur les rochers de la vie, écrasent avec fracas

 

Corps et bien puis engloutissent

Le fragile navire de l’amour.

Tes yeux sont-ils comme le vent en fureur ?

Tempétueux, dévastateurs

 

 Transformant la faille en précipice,

Je m’y jette avec délice

Pantin désarticulé

Dans l’abîme plongé.

 

Tes yeux sont-ils encore

En éruption comme un volcan

Nimbé de feu et d’or

 Fougueux, brûlant, ardent.

 

 Je m’y noie en sacrifice,

Offrande pour les Dieux

Immergés dans l’abysse,

Apaisant leurs courroux fallacieux.

 

Tes yeux sont-ils… ?

 

Songeant au regard affolé

Du renard traqué,

Rusé, apeuré ainsi que lui,

Pris au piège de l’amour, tu fuis

 

Cherchant à s’évader,

Eprit de liberté,

Tes yeux sont simplement

Les yeux de l’amant.

 

 

 

 

Gabrielle. E.



12/11/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres