Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Tel un ouragan

Tel un ouragan

 

 

Ô belle étoile du soir

Tu as pleuré dans le noir

Car c'est dans la pénombre

Que le temps tait le nombre.

 

Tel un puissant molosse,

L'effroyable colosse

Rugit, gronde, atroce

S'animant avec force

 

Éole, fou sauvage

Détruit sur son passage

Comme un vaste présage

La flore du paysage

 

Et ce vent de désespoir

A brisé tous tes espoirs

puisque c'est dans le sombre

Que disparaît ton ombre

 

Seule, déverse à grands flots

La rivière de tes maux

Tant de larmes véloces

Inondent l'être féroce

 

 

Gabrielle. E.



14/10/2019
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres