Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

L’exilée.

 

01 l'éxilée.gif

 

 

L’exilée.

 

A peine voilées par tes paupières,

A jamais ces deux montagnes de feu

Brûlent et transpercent mon âme fière

D’où surgissent les tendres aveux.

 

Le cri jaillit d’un puits sans fond

De ces profondeurs là, les souvenirs osent

Franchir le mur de ces lèvres closes

Donnant vie à tant de désirs et d’illusions.

 

Fébrilement, je recherche la clé,

Cette clé qu’hier j’ai jetée

Celle qui m’ouvrira

En grand la porte de tes bras.

 

Vers toi, mon être se tourne

Comme la fleur vers le soleil.

Des angoisses naissent, le cœur les ajourne

Mais la raison déjà s’éveille.

 

Dans cet exil volontaire

J’étouffe les mots qu’il me faut taire

Sur les sentiers battus de mes efforts

Te revoir, te revoir une fois encor’ !

 

Gabrielle. E.



26/12/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres