Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

La maison endormie

 

 

 

 

la maison endormie.jpg

La maison endormie

 

 

 

Un ciel chargé d’encre,

La nuit zébrée d’éclairs,

Perdue dans un rêve solitaire

Que la lune échancre,

 

La maison endormie

Dans la tourmente et la pluie,

Abritait en son sein, blotti,

La famille réunie.

 

Tic tac, tic tac disait

La vieille horloge

« Ne plus fuir les éloges ! »

Répétait le cricket.

 

Dans le silence bruissant

Du feu qui chantonnait,

Dame cheminée déroulait

Molle, sa fumée de rubans.

 

Le chat ronronnait de plaisir

Pelotonné sur son coussin,

Dans son panier, béat, le chien

Poussait de gros soupirs,

 

Souvenirs d ' os cachés

Dans le fond du jardin.

Taquin, l’oiseau malin

Jusqu’au blanc matin roucoulait.

 

Assise auprès de l’âtre,

J’écoutais ses gémissements

Souvenirs étouffés d’enfants

Dans sa chaleur douçâtre.

 

La maison endormie,

Dans le vent et la pluie,

Protégeait en son sein, blotti

La famille enfin réunie.

 

Gabrielle. E.

 

 

 



11/11/2011
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres