Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

En hiver

 

 

 

En hiver

 

 

Ce matin, le ciel gris est bas
Au lointain sonne le glas
Pour annoncer du vieil hiver,
Le poids de sa colère.

La bise, en fureur,
Momifie sur son passage
Les chaumières et les coeurs
Puis défigure le paysage.

En silence, le jeune chevreuil pleure
Son ami le lapin
Que le fusil de ce chasseur
A immolé pour son festin.

Du crime, nature rougit,
En se voilant la face, meurtrie.
Pour protéger la terre, sa douce enfant,
Elle étend son grand manteau blanc.


© Gabrielle Egger


18/12/2009
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres