Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

ABSENCE

Seule sur la plage, je rêve
 Les pieds dans le sable
Le cœur dans le vague, je crève
  Ma retraite implacable.

 

  Je regarde ce soleil
Impatient, dans l’eau se mirer.
Une guêpe vient me titiller,
 Un trille tient ma veille.

 

  Bienfaisante ondée
Du ciel a nettoyé
Ses troupeaux moutonneux
Et laisse un relent poissonneux.

 

  Au loin, un pêcheur jette,
A la mer, son lancer et guette
 Le poisson qui tarde à venir
Vers d’autres devenirs.

 
Incessant, le ressac des vagues,

  A l’assaut des rochers
 De ma solitude chavirée,
 Dégénère mon cœur qui divague.

 

  A l’horizon se noie,
Dans les profondeurs sous-marines,
Le soleil qu’assassine
  Mon âme sans émoi

 

  Car ton absence intensifie
 Le crépuscule de mon envie
 Et la plage de ma nostalgie
De passants est ravie

 

  Au rythme régulier des vagues
 Que meut par instant leur drague.
 Délaissée, mon âme solitaire
 De peu, saura se satisfaire.

 

  Et l’astre lumineux poudroie
De pourpre et d’or les Abysses
Ton absence encore accroît
 L’abandon où je me glisse.

 

  La brume enfin se lève et voile
 De rose le contour des choses,
Estompe l’horizon idéal
Où mes regards se posent.

 

  La fraîcheur règne et apaise
Ce feu intense, cette braise
 Qui se consume en moi
  Pour mon désir violent de toi

 

  extrait du recueil Imaginaire


© Gabrielle Egger



05/10/2011
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres