Mon Imaginaire ... Gabrielle. E

Mon Imaginaire ...             Gabrielle. E

Il mendie l’ombre des roses

Il mendie l’ombre des roses

 

Il saisit

la prunelle du vent,

mendie

l’ombre des roses,

 

les nuages s’effacent

devant

le ballet incessant

de ses complaintes,

 

les brumes Méditent

au silence de sa fraternité,

les fougères rougeoient

aux ruissellements de ses cantates,

 

le myosotis connaît

l’absinthe étoilée de son cœur.

Assise sur la

fougère,

 

recueille, Poétesse,

la jubilation de la Lumière,

l’âme éperdue de l’

Oiseau !

 

Sophie Rivière



12/10/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres